Stress, pressions, angoisses, ... 

et les enfants dans tout ça ? 

 

Les signes de stress et d'anxiété chez les enfants se manifestent souvent par des changements physiques ou comportementaux. Les enfants réagissent différemment au stress en fonction de leur âge, de leur personnalité et de leurs capacités d'adaptation, ce qui peut amener de nombreux parents à ne pas réaliser que leur enfant subit un stress ou vit des angoisses. 

Pourquoi ? car ces changements de comportements ou troubles de la personnalité sont souvent mis sur le compte de la croissance et de l'inconstance qui y est liée. Mon enfant grandit, change, se cherche, imite, teste les limites, etc. 
La question du stress ou de l'angoisse est rarement abordée. Et quand elle l'est enfin c'est que la situation est devenue problématique ou grave.  

Les signes d'anxiété chez les enfants


Les enfants peuvent ne pas reconnaître leur propre anxiété et manquent souvent de maturité pour expliquer leurs problèmes de stress. Cela peut provoquer l'apparition de divers signes physiques et comportementaux. Les parents peuvent ne pas savoir s'il s'agit de symptômes d'anxiété ou d'un problème de santé. 


Au niveau comportemental ou émotionnel

L'anxiété peut amener l'enfant à agir d'une manière qui peut être frustrante ou déroutante pour ses parents. Avant de vous braquer face à votre enfant, pensez à demander l'avis d'un professionnel afin de voir si votre enfant vit un stress et/ou est en souffrance.  

Certains signes comportementaux courants de stress et d'anxiété : 

  • un changements de comportement, tels que des sautes d'humeur, de l'agressivité, un tempérament colérique ou d'attachement, ... 
  • le développement d'une habitude nerveuse, comme se ronger les ongles par exemple, 
  • des difficultés de concentration, 
  • des peurs (telles que la peur du noir, la peur d'être seul ou la peur d'étrangers), 
  • des ennuis à l'école, 
  • l'accumulation d'objets apparemment insignifiants, 
  • le refus d'aller à l'école, 
  • un éloignement de la famille ou des amis, 
  • ...  



Le stress et l'anxiété peuvent également se manifester par des signes physiques. Certains de ces signes :

  • L'énurésie nocturne
  • Plaintes de maux de ventre ou de maux de tête
  • Diminution ou augmentation de l'appétit
  • Problèmes de sommeil ou cauchemars
  • ...



Il est intéressant d'observer le moment où surviennent ces signes : si ces signes surviennent généralement avant ou après certaines activités et s'il existe des symptômes physiques, tels que douleur, fièvre, éruption cutanée ou diarrhée, qui pourraient signaler un problème médical. 

Causes courantes de stress chez les enfants


La source d'anxiété et de stress chez les enfants peut être liée à un problème à l'école, des changements dans la famille ou un conflit avec un ami. 
Les sentiments anxieux peuvent également être causés par des sentiments et ses pressions internes de l'enfant, comme le désir de bien réussir à l'école ou de s'intégrer avec ses pairs. 

Causes courantes de stress chez les enfants et adolescents :

  •  Pression scolaire : 

De nombreux enfants éprouvent de l'anxiété à l'idée de devoir réussir à l'école. La pression scolaire est particulièrement courante chez les enfants qui ont peur de faire des erreurs ou qui ont peur de ne pas être bons dans quelque chose et de décevoir. 


  •  Grands changements dans la famille : 

Des changements majeurs dans la vie tels qu'un divorce, un décès dans la famille, un déménagement ou l'arrivée d'un nouveau frère ou sœur peuvent plonger votre enfant dans un sentiment d'insécurité, entraînant confusion et anxiété. Par exemple, l'arrivée d'un petit frère/sœur peut troubler l'enfant qui se sentira alors menacé et deviendra jaloux. Un décès dans la famille peut créer un choc et du chagrin et ainsi déclencher des craintes au sujet de la mort et de la vie même. 

  •  Intimidation : 

L'intimidation est un problème grave et malheureusement de plus en plus fréquent. Elle peut être subtile ou évidente et peut entraîner des heurts physiques. Les enfants victimes d'intimidation se sentent souvent gênés ou honteux d'être ciblés ; ils peuvent cacher leur souffrance aux parents ou aux enseignants de peur de paraître faible. 

  •  Événement catastrophique dans l'actualité : 

Les gros titres de l'actualité et les images montrant des catastrophes naturelles, le terrorisme et la violence peuvent être bouleversants pour nos jeunes. Lorsque les enfants voient et entendent parler d'événements terribles, ils peuvent craindre que quelque chose de mal puisse leur arriver, à eux-mêmes ou à quelqu'un qu'ils aiment.

  •  Instabilité parentale : 

Les problèmes d'argent, d'emploi, les troubles familiaux et les tensions dans le couple parental peuvent entraîner un sentiment d'impuissance accablant chez l'enfant qui, telle une éponge, peut sentir tout ce qui se passe autour de lui. Il voudra aider mais n'aura pas les moyens de le faire. 

  •  Popularité : 

En vieillissant, la plupart des enfants veulent s'intégrer dans des groupes, être reconnus par d'autres jeunes de leur âge et être aimés ; la pression pour s'intégrer et être populaire peut être angoissante, écrasante parfois. Les groupes/cliques et le sentiment d'exclusion deviennent généralement un problème une fois que les enfants entrent à l'école primaire. 

  •  Horaires surchargés : 

Courir constamment d'une activité à une autre peut causer beaucoup de stress aux enfants qui ont besoin de temps d'arrêt, de moment de calme plusieurs fois au long de la journée. 

  •  Films ou livres effrayants : 

Les histoires fictives peuvent également causer de la détresse ou de l'anxiété chez les plus jeunes. Les enfants sont généralement touchés par des scènes effrayantes, violentes ou bouleversantes d'un film ou de passages d'un livre. la frontière entre la réalité et la fiction n'est pas toujours claire et parfois même inexistante pour les plus jeunes.  

Comment aider votre enfant ?


Il existe des moyens simples pour aider votre enfant à faire face et à réagir de façon saine au stress. Quels sont-ils ? 

 

À la maison :

  • Créez une atmosphère de détente à la maison et créez des routines. Les dîners en famille ou les soirées jeux peuvent prévenir l'anxiété et aider à soulager le stress. 
  • Faites de votre maison un endroit calme, sûr et sécurisant pour votre enfant. 
  • Surveillez les émissions de télévision, les jeux vidéo et les livres de votre enfant. 



Les impliqués autant que possible : 

  • Informez votre enfant de tout changement anticipé et discutez avec lui des nouveaux scénarios possibles.  

Par exemple, en cas de déménagement dans une nouvelle ville, qu'est-ce que cela signifie pour lui en termes de nouvelle école, de nouveaux amis et une nouvelle maison ?

  • Faites participer votre enfant à des activités sociales et sportives où la compétition ne sera pas au centre de l'activité. 

 

Vos actions : 

  • Apprenez à gérer de façon saine votre propre stress (exercice physique, soins corporels, promenade, yoga, ...). Les enfants imitent souvent les comportements de leurs parents. 


  • Gardez un œil sur les nouveaux signes et comportements de stress chez votre enfant et consultez un professionnel si cela perdure.  


  • Si vous vous sentez submergé, passez la main et faites appel à un professionnel pour aider votre enfant à surmonter ses difficultés avant qu'il ne soit en souffrance. 


  • Apprenez à écouter votre enfant sans être critique, sans interpréter, ni résoudre les problèmes à sa place. Fournissez des conseils pour enseigner à votre enfant comment comprendre et résoudre les problèmes qui le dérangent. 


  • Donnez de l'affection et des encouragements.


  • Utilisez le renforcement positif et des méthodes de discipline qui favorisent une saine estime de soi. 



~ ~ ~ 



Il est tout à fait normal que votre enfant vive des périodes de stress ou qu'il ait à faire face à des situation de stress immédiat. Le stress fait partie de la vie.

Ce qui est important c'est l'accompagnement de l'enfant.
L'enfant doit être écouté, compris, rassuré et accompagné. Il est important de lui transmettre les bons outils dès le plus jeune âge afin qu'il grandisse sereinement. Le stress n'est pas une fatalité et nous ne pouvons pas passer notre vie à éviter toutes les sources de stress.

Nous devons apprendre à reconnaître nos émotions, connaître nos limites, savoir comment agir ou réagir en cas de stress afin d'évacuer ce qui peut être douloureux et problématique.

Un parent stressé c'est bien souvent un enfant stressé.
Les enfants sont des éponges à émotions. Alors pensez aussi à prendre soin de vous. Vous serez surpris de voir à quel point quelques mots prononcés avec calme et confiance peuvent être rassurants et relaxants pour votre enfant.


"Ne laissez pas les mauvaises pensées paralyser votre esprit. Apprenez-leur votre danse".
Proverbe indien.